Archive pour la catégorie ‘Soutien’

Concert Wajd

Concert Wajd

aide aux victimes civiles en Syrie

le vendredi 11 janvier 2013 à 20h (accueil à 19h30)

104 rue de Vaugirard, 75006 Paris, métro : Saint-Placide ou Montparnasse

Voir le Programme

Concert de Piano en soutien au peuple syrien

le vendredi 22 juin 2012 20h

G h a ï s s J a s s e r interprète un florilège de ses compositions

Espace le Scribe l’Harmattan - 19 rue Frédéric Sauton, 75005 Paris Métro : Maubert-Mutualité

Entrée : 10 € - Vos dons ainsi que les bénéfices de la soirée iront à l’Association

AAVS : Association d’Aide et de Soutien aux Victimes Syriennes

Voir le Programme du concert

« le pari fou du vivre ensemble »

Les frères dominicains et le Passage « 222 » vous invitent à réfléchir sur

« le pari fou du vivre ensemble »

à travers l’expérience du village israélien de Nevé Shalom – Wahat as-Salam.

Film et témoignage seront apportés par l’Association « les amis français de NS-WAS ».

Des familles juives et palestiniennes (musulmanes et chrétiennes) montrent qu’il est possible de vivre ensemble en développant une communauté fondée sur la connaissance et le respect de l’autre.

Le village, fondé par le frère Bruno HUSSAR, o.p., abrite une école primaire et une école de la paix qui contribuent au rayonnement des idées du village.

Jeudi 14 juin 2012, à 20h

au Couvent de l’Annonciation, salle Albert le Grand, 222, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008. M° Etoile, Georges V, Ternes. Bus 43, 22, 52, 83

Souscrivons au livre « Nappes Mondes, pour une géopolitique de la relation »

souscription au livre Nappes Mondes : pour une géopoétique de la relation.

En souscrivant, vous recevrez un beau livre (trois possibilités sont offertes, dont le livre seul pour 22€ au lieu de 28€) et permettrez la diffusion d’une très belle somme de rencontres interculturelles initiées par Joëlle Naïm, « qui pratique l’outil de la médiation interculturelle dans son art, et se sent très proche des associations Carrefour des Mondes et des Cultures, Beit Ham et L’eau est le pont, qui toutes trois la pratiquent ».

Les participants (plus de 100) sont des femmes et des hommes d’Israël et de Palestine, de France, d’Algérie, du Chili, de Cuba, du Guatemala, des Etats-Unis, de Belgique, d’Italie, de Pologne, de Tunisie, du Cameroun, du Maroc, Suisse, Liban, Grèce, Irak, Hongrie, Serbie, Hongrie, des jeunes et des plus âgés, des artistes connus et d’autres inconnus, des artistes professionnels et certains non. Les expressions sont des plus variées, chacune ces nappes raconte au moins deux histoires.

Nappes Mondes : pour une géopoétique de la relation n’est pas seulement un catalogue mais propose différents éclairages sur ces œuvres collectives, ce qui en soi, est extrêmement rare.

Téléchargez le bon de souscription

Grande marche nationale silencieuse

Le CRIF appelle l’ensemble de ses concitoyens à une grande marche nationale silencieuse en hommage aux victimes de l’école Ozar Hatorah à Toulouse ainsi qu’aux soldats tués à Montauban et à Toulouse.

Dimanche 25 mars à 15h de Montparnasse aux Invalides

Départ : Place du 18 juin 1940

Sur le thème :

  • Non à l’antisémitisme
  • Non au racisme
  • Pour une France unie et solidaire

De Paris à Jérusalem: bâtir des lieux de vie pour la jeunesse en difficulté

Quand le lieu s’associe à la vie Ouvrir des lieux d’accueil dans les cités, est la vocation de Beit Ham. 30 ans de route. 30 ans de savoir vivre avec les jeunes en difficulté Beit Ham a appris à savoir faire avec les adolescents pour créer un espace de rencontre où ils peuvent reprendre confiance en eux-mêmes et dans les autres. Beit Ham, c’est aujourd’hui plus de 20 centres pour adolescents répartis dans tout Israël, ouverts à tous, sans distinction de religion ou d’opinions. Quatre instituts de formation d’éducateurs réfléchissent en permanence sur le rapport des adolescents et des institutions. On y parle de psychothérapie institutionnelle. Que nous proposent les enseignements du judaïsme pour penser l’adolescent en difficulté? Quels sont les apports de Freud et Lacan à la question du lien social et du bon usage des institutions pour adolescents ? Comment gérer la règle fondamentale de Beit Ham qui stipule qu’il est interdit d’exclure? Agir est notre vocation. Chercher, notre moteur d’action.

De Paris à Jérusalem : bâtir des lieux de vie pour la jeunesse en difficulté

Diamnche 18 mars de 10h à 19h à Paris 10e

10H00: OUVERTURE

Par :

  • Henri Cohen Solal, Beit Ham Israël
  • Michel Haim, Beit Ham France

PRÉSENTATION DU FILM

Beit Ham 2011 (12 minutes)

Transmettre, 1982-2012 : comment faire résider de la vie dans un lieu ?

Avec:

  • Simon Bokobza, Directeur de l’O.P.E.J
  • Edgar Laloum, Co-fondateur de Beit Ham, responsable de la formation des éducateurs à Paris
  • Dominique Rividi, Co-fondatrice de Beit Ham, responsable de la formation des éducateurs à Jérusalem

La vie est chaleur, mouvement, confiance et projection dans l’avenir. Comment la stimuler à travers les rencontres tissées entre les adultes, éducateurs, animateurs et les jeunes, adolescents en quête d’eux-mêmes? Comment transmettre? Comment renouveler ?

12H00: TABLE-RONDE

Perspectives jeunesse: quel avenir pouvons-nous envisager pour les jeunes en difficulté ?

Avec:

  • Joëlle Bordet, chercheur au CSTB, psycho-sociologue, auteur du livre « Oui à une société avec les jeunes des cités » aux éditions ateliers 2007
  • Henri Cohen Solal, psychanalyste, éducateur, Président fondateur de Beit Ham, auteur du livre « Jérusalem, shalom, salam, lettres d’espoir pour la jeunesse » aux éditions ateliers 2011

Certains médias voudraient nous présenter une situation tragique, irrévocable au sujet de la jeunesse issue des quartiers populaires. Pourtant s’adresser à eux, créer un espace de rencontres, des forums pour débattre de la vie et de la cité, des activités sociales et créatives pour se construire et reprendre confiance en soi et dans sa parole… est d’une incroyable efficacité.

14H00: TABLE-RONDE

Adolescents et institutions

Avec :

  • Alain Didier Weill, psychanalyste
  • Patrick Landmann, psychanalyste
  • Alain Vanier, psychanalyste
  • Abram Coën, psychanalyste

Comment accompagner le « désir d’autonomie » de l’adolescent? L’institution, le club, le foyer, la maison, peuvent-ils servir de levier pour réaliser ce parcours qui les conduit de l’enfance à l’âge adulte? Comment assurer le passage? La transition entre les deux mondes? Le désir de créer et de s’affirmer.

16H00: PAUSE

16H30: TABLE-RONDE

Beit Ham perspectives, regards croisés France-Israël

Avec:

  • Tsvia Walden, Vice-Présidente de Beit Ham, auteur du livre « parole israélienne », éditrice du livre en hébreu « Makom Ham » 2012
  • Danièle Hoffman Rispal, Députée, secrétaire de l’Assemblée Nationale
  • Pierre Besnainou, Président du Fonds Social Juif Unifié et de la Fondation du Judaïsme Français
  • Sam Pinto, Président de la fondation Beit Ham
  • Elie Vaknine, Directeur général Beit Ham Israël
  • Michel Kichka, Professeur aux Beaux-Arts à Jérusalem, caricaturiste, illustrateur des affiches de Beit Ham

Penser Beit Ham, les raisons de sa réussite auprès des adolescents, ne peut pas faire l’économie d’organiser les forces de son développement. La construction d’un vaste réseau d’amis et de chercheurs dans les universités au Moyen Orient et en Europe, ainsi qu’auprès des fondations, prépare l’avenir de Beit Ham. L’ouvrage collectif en hébreu Makom Ham, marque une étape en Israël.

Rassemblement en soutien au peuple syrien

le jeudi 15 mars à 18h30

sur le parvis de l’Hôtel de Ville

Alors que la situation en Syrie ne fait qu’empirer, ce rassemblement permettra aux Parisiens d’exprimer leur solidarité envers le peuple syrien et de commémorer le 1er anniversaire du soulèvement. Depuis mars 2011, près de 10 000 Syriens ont trouvé la mort dans leur lutte pour la dignité, la liberté et la démocratie.

En signe de fraternité, chacun est invité à se munir d’une bougie.

Annonce de l’Amitié Medicale Judéo-Musulmane de France

Nous tenons à vous annoncer la prochaine manifestation médicale de l’Amitié Medicale Judéo-Musulmane de France :

le 14 JUIN prochain à 19 H 30 à l’Asiem

6, rue Albert de Lapparent 75007 Paris.

Elle concerne les CELLULES SOUCHES DU CORDON OMBILICAL, récupérables après chaque accouchement, utilisables aujourd´hui pour soigner certaines leucémies, et douées d´un potentiel régénératif pour beaucoup de nos tissus : autant d’applications pour notre santé à tous.

Comme toute innovation, ces techniques soulèvent des questions éthiques qui seront abordées par Mr le Grand Rabbin de France, le Vicaire Général de Paris, Mr le Recteur de la Grande Mosquée de Paris , Mme Hermange Sénatrice de Paris et le Pr René Frydman qui modèrera cette session.

Mme la Professeur Gluckman qui a réalisé la première greffe mondiale avec ces cellules souches nous fera part de son expérience et des potentialités pour demain.

Enfin des spécialistes en Santé Publique nous exposeront les formidables enjeux économiques.

Plus particulièrement destinée aux Soignants, une telle manifestation peut également intéresser certains d’entre vous, vue la variété des questions abordées ; n’hésitez pas à vous faire connaître et à vous inscrire : vous trouverez en pièce jointe les modalités et le programme détaillé.

Ainsi, la branche médicale de notre AJMF poursuit-elle son Travail de rencontre et dialogue : ce Chemin nous conduit à la Paix. Merci de le parcourir à nos côtés !

CELLULES SOUCHES

APPEL CITOYEN – Lettre ouverte au maire de Paris

APPEL CITOYEN

Lettre ouverte au maire et aux élus du XVe arrondissement et au maire de Paris à propos de nos concitoyens musulmans. Qui a envie que les musulmans du XVe arrondissement de Paris prient dans la rue ? C’est ce qui risque d’arriver très prochainement, au coeur de notre quartier, si rien n’est entrepris rapidement. En effet, la seule et unique salle de prière musulmane de notre arrondissement, située dans un soussol du 47 rue de Javel, est devenue à la fois trop exiguë et trop insalubre pour accueillir, chaque vendredi, les 1 500 fidèles qui s’y rassemblent.

Nous, membres du « Groupe interreligieux Paris 15 » et de l’association Coexister, estimons regrettable que nos concitoyens musulmans ne disposent pas d’un lieu de prière digne de ce nom. Catholiques, protestants ou juifs, nous avons le chance de disposer de véritables lieux de culte et nous souhaiterions que cela soit aussi le cas de nos frères de confession musulmane qui, par manque de place, risquent de se voir contraints de prier dehors. Nous n’aimerions pas que certains partis extrémistes se saisissent de ce prétexte pour développer un discours de haine et de rejet, populiste et xénophobe. Selon l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, « toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique (…) la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. » La loi de 1905 elle-même, dans son article 1er, stipule que « la République assure la liberté de conscience » et qu’elle « garantit le libre exercice des cultes [...] ».

C’est la raison pour laquelle, en tant que citoyens de la ville de Paris, nous lançons un appel aux élus du quinzième arrondissement et au maire de la capitale. Nous demandons instamment que nos concitoyens de confession musulmane puissent disposer d’un lieu de culte décent, dans lequel ils aient la possibilité de prier et de se réunir dignement. Des locaux pourraient, semble-t-il, être libérés à proximité, au 49-55 rue de Javel. Peut-être que d’autres solutions existent, encore faudrait-il avoir la volonté de les imaginer et de les mettre en oeuvre. Ne vous y trompez pas. Nous ne demandons aucune faveur, aucun passe droit, aucun financement. Juste un lieu adapté. Notre engagement pour une coexistence active des cultures et des religions et notre attachement à la laïcité guident notre action.

Cette question nous préoccupe suffisamment pour penser que l’attentisme serait la pire des solutions. Ne rien faire, en effet, risquerait de porter atteinte à nos principes républicains de liberté, d’égalité et de fraternité, fondement de notre « vivre ensemble ». Les responsables du « Groupe interreligieux Paris 15 » et de l’association Coexister seraient très heureux de pouvoir vous rencontrer pour évoquer avec vous ce problème et tenter, ensemble, d’y trouver une solution.

Paris, le 10 mars 2011

Groupe interreligieux Paris 15 Association Coexister

  • Claude Beunardeau (Paroisse Saint-Léon) Samuel Grzybowski (Président)
  • Laurent Grzybowski (Paroisse Saint-Léon) Farah Maïza (vice-Présidente)
  • Rivon Krygier (Rabbin d’Adath Shalom – communauté juive Massorti)
  • Bruno Lefevre-Pontalis (Curé de la paroisse Saint-Léon)
  • Marlène Lévy (Adath Shalom) Saad Dibaji (vice-Président)
  • Noémie Taylor (Adath Shalom) Emmanuel Raymond (Secrétaire)
  • Pierre-Marie et Laurence Tricaud (Paroisse Saint-Léon) Jérôme Attia (Trésorier)
  • Bernard Weil (Adath Shalom)
  • avec Mohammed Benali, responsable de la salle de prière de la rue de Javel

Le Groupe interreligieux Paris 15 rassemble depuis six ans des chrétiens, des juifs et des
musulmans du quartier qui se rencontrent régulièrement pour mieux se connaître, dans le respect de
leurs différences et dans un esprit de compréhension mutuelle. Dans leurs communautés religieuses
respectives (paroisse Saint-Léon / synagogue Adath Shalom – communauté juive Massorti / salle de
prière de la rue de Javel), où chaque confession accueille les autres à tour de rôle, ils organisent des
conférences et des soirées conviviales ouvertes à tous.

Contact : Grzybowski – 101 rue Saint-Charles – 75015. Tél : 06 81 36 10 72

L’association Coexister a été créée il y a deux ans par des jeunes juifs, chrétiens et musulmans,
pour favoriser le dialogue des religions et des cultures chez les jeunes générations (17 / 30 ans). Se
rencontrer, agir et communiquer, tels sont les trois fondements de Coexister. Soutenue par des
représentants de chacune des religions, l’association organise chaque année un don du sang, ouverts
à tous les habitants du quartier et au-delà. Cette opération intitulée « Ensemble à Sang % » a
toujours un fort retentissement médiatique. Fort de ses 8 000 contacts sur les réseaux sociaux,
Coexister commence maintenant à créer des groupes dans toute la France.

Contact : Coexister – 16 rue des Bergers – 75015. Tél : 06 71 78 56 38

Garden Party Beit Ham

L’association Beit Ham organise une Garden Party inédite de 12 heures à 18 heures.

Le dimanche 30 mai 2010

à Dammartin (77)

L’esprit Beit Ham : c’est quoi ?

  • Bénévolat en faveur des adolescents en difficulté
  • Entente entre toutes les communautés
  • Initiative de rapprochement pour vivre ensemble
  • Tolérance pour accepter leurs différences et leur mal être
  • Humanité
  • Amitié pour se rencontrer et se connaitre
  • Maison pour nous accueillir

Un parrain ? Deux par deux !

Pour soutenir Beit Ham, le principe est simple : venez avec un nouveau Parrain ! (Les parrains sans filleuls restent les bienvenues). Nous espérons vous voir nombreux pour partager avec vous ces joyeux moments champêtres, et continuer à construire un meilleur avenir pour les jeunes adolescents en Israël.

PAF : 15 euros et  une tarte/bouteille de votre choix

Un plan d’accès vous sera dressé ultérieurement.

Pour tout renseignement contacter Michel Haïm au 0609282919 ou bien à haim_michel@hotmail.fr

Pour garantir à tous un coin sous le soleil, prévenez nous de votre venue !

Lire la suite de cette entrée »

Bienvenue !
Carrefour des mondes et des cultures a pour objet de développer le dialogue interculturel. L'association soutient tout particulièrement des projets israélo-palestiniens. Elle relaie les initiatives interculturelles prises à Paris, qu'elles soient laïques ou interreligieuses.
Liste de diffusion