Religions et morales peuvent-elles aider à penser une finance éthique ?

Vous pouvez désormais visionner les vidéos de ce débat conférence.

La « sphère financière » semble avoir pris une importance considérable. Elle domine les entreprises cotées, oriente les managements vers la maximisation des gains, tout en tenant ses centres de décision éloignés de la production et des salariés. Elle note les Etats et peut même les mettre en faillite. Au total, l’avidité semble sans limite, en vue notamment de rémunérations démesurées d’une petite minorité.

  • A l’opposé, la Finance islamique, dont le potentiel mondial est estimé à 5.000 milliards de dollars, a parmi ses principes la non-spéculation hasardeuse et la non-utilisation de produits financiers dérivés classiques
  • Comme l’islam, la tradition judéo-chrétienne proscrit en théorie les prêts à intérêt. Elle incite à la remise des dettes après quelque temps
  • Sans connotation religieuse, la finance éthique, l’Investissement socialement responsable (ISR), la « finance verte »,
  • ou encore le micro-crédit et les finances solidaires, se développent.

Sont-ce là des valeurs ou solutions d’avenir ? Débattons :

Mardi 3 avril à 19h30

à « la Boutique » 19, rue Trousseau 75011 Paris (Métro Ledru-Rollin ou Charonne, à quelques minutes de Bastille Vélib : angle Fbg Saint Antoine- rue Trousseau)

Avec :

  • Jacques Attali, économiste, écrivain, auteur notamment de « Les Juifs, le monde et l’argent », ancien élève de l’Ecole Polytechnique et de l’Ena
  • Tarik Bengarai, imam, hafiz, chercheur en droit musulman et en finance, porte-parole du Comité Indépendant de la finance islamique ingénieur ENPC, MBA Finance
  • Gaël Giraud, Jésuite, membre de l’Ecole d’économie de Paris, ancien élève de l’ENS-Ulm et docteur en mathématiques.
  • Bertrand du Marais, Professeur à l‘Université Paris Ouest, Conseiller d’Etat. Co-auteur du « manifeste de financiers chrétiens atterrés » (PJ).

Carrefour des mondes et des cultures a pour objet de développer le dialogue interculturel. L’association anime un buffet interculturel et relaie les initiatives interculturelles prises dans « le grand Paris », qu’elles soient interreligieuses ou laïques. Elle s’intéresse particulièrement à la question israélo-palestinienne.

Pour des raisons d’organisation, l’inscription préalable est nécessaire pour participer à cette conférence-débat.

Participation aux frais : 5€ (gratuit pour les adhérents).

Laisser un commentaire

Fermer le menu